Tous HanScène®, saison 7 !

Avec Tous HanScène® vous avez la possibilité de montrer que handicap et études supérieures : c’est possible !



La saison 7 du Concours Vidéo Handicap Étudiant Tous HanScène® (www.toushanscene.fr) bat son plein depuis maintenant 3 semaines !

Avec Tous HanScène® vous avez la possibilité de montrer que handicap et études supérieures : c’est possible !

Les règles sont très simples : dès aujourd’hui emparez-vous de cet enjeu en constituant une équipe de 2 à 4 personnes afin de réaliser une vidéo de 2 à 3 minutes sur le thème du handicap, sous l’angle d’une des sept catégories proposées* et déposez votre film sur le site www.toushanscene.fr.

A la clé : de nombreux lots pour récompenser les étudiants lauréats et, pour les établissements les plus mobilisés, des subventions pour financer des projets handicaps. Ce concours riche en émotions est soutenu chaque année par des grands noms du cinéma français (Olivier Nakache et Eric Toledano pour la saison 6).

*Arts et essais, Humour, Innovation Technologique, Sport, Vie étudiante, Vie professionnelle, Vie quotidienne.

Créé par l’association TREMPLIN Études-Handicap-Entreprises, Tous HanScène® donne l’opportunité aux étudiants et aux administrations des établissements Post-Bac de mettre le handicap à l’affiche avec des vidéos de 2 à 3 minutes. L’objectif : par l’engagement des étudiants et par l’image, changer le regard sur le handicap dans les études supérieures et montrer que handicap et études supérieures : c’est possible.

L’enjeu est national et double :

- Encourager les collégien(ne)s, lycéen(ne)s et les étudiant(e)s en situation de handicap à poursuivre des études supérieures
- Inciter les établissements Post-Bac à s’ouvrir à ces jeunes, à les accueillir, à les former et à le faire savoir.

L’édition 2017-2018 a remporté un vif succès avec :
- 350 établissements mobilisés
- Plus de 1000 étudiants et membres de l’administration engagés
- Près de 100 vidéos déposées, 65 000 vues sur les vidéos et des milliers de likes sur la page Facebook.