Une rentrée littéraire accessible aux lecteurs déficients visuels ?

Cette année, le Centre National du Livre (CNL) et le Syndicat National de l’Édition (SNE) « ont décidé de rendre leurs titres de la rentrée littéraire 2013 accessibles aux personnes handicapées visuelles ».

Participent à cette rentrée, les éditions J.-C. Lattès, Gallimard, Flammarion, La Martinière, Seuil, Albin Michel, Actes Sud, Bernard Grasset, Calmann-Lévy, Robert Laffont, Plon, Perrin, Fayard, Julliard, Fleuve noir, Éditions du masque, Le Cherche Midi, Points, l’Olivier, 10-18, Nil et les Éditions des 2 terres.

Ces éditeurs fournissent des livres en version numérique à l’association BrailleNet, qui les transforme au format pivot XML DTBook.

« C’est une opération spectaculaire mais aussi le signe que nous changeons d’ère : nous passons d’un modèle où les organismes demandent à un modèle d’offre, où les éditeurs fournissent leurs fichiers. » Dominique Burger, président de BrailleNet.

À ce jour, une centaine de livres sont disponibles, sur la plateforme Platon de la Bibliothèque nationale de France (BnF). Les organismes agréés, comme le SUH, peuvent produire tous les supports adaptés aux besoins de leurs usagers.